Saga de la Société : Une Passion  de 1897 à nos jours

Les premiers pas  

  • E-A. Martel souhaitait que des aménagements permettent une visite facile et accroisse la notoriété de sa découverte qui fut le couronnement d’une carrière exceptionnelle. Il faudra cependant presque 30 ans pour venir à bout de toutes les difficultés et que son vœu soit enfin réalisé. 
  • Dans un premier temps, une association pour l’aménagement et l’exploitation de l’Aven Armand réunit Messieurs Martel, Fabié (Maire et notaire de Peyreleau) et Causse (cantonnier chef à Meyrueis). 
  • Tandis qu’Edouard-Alfred Martel recherche vainement des investisseurs pour aménager le site, Louis Armand organise des visites pour quelques curieux aventureux que ne rebutaient pas les 75 mètres d’échelles. La Grande Guerre vient perturber les visites qui cessèrent en 1921.

Naissance de la Société

  • Toutefois, l’opiniâtreté d’Edouard-Alfred Martel ne connaît pas de trêve. Avec l’aide fidèle et tenace de Maître Fabié et le concours du Docteur Bompaire, président du Syndicat d’Initiatives de Millau, il attire en 1925 l’attention de Messieurs Pin et Tondut, entrepreneurs toulousains, lozériens d’origine, qui réalisaient une adduction d’eau pour la ville de Millau. Pour faciliter l’accès de la grotte, ils équipent l’orifice de l’Aven d’une plateforme sur laquelle ils disposent un treuil permettant la descente et la remontée d’une petite benne métallique suspendue à un câble. 
  • En avril 1925, Messieurs Pin et Tondut descendent dans le gouffre et selon leur propre expression « reçoivent le choc ».  Prompts décideurs, ils envisagent la réalisation d’aménagements pour permettre l’accès de la grotte au grand public. Ils persuadent des amis toulousains de participer à l’aventure et, avec eux et quelques autres acteurs locaux, engagent la création d’une société d’exploitation. 
  • Avec l’aide de membres du Syndicat d’Initiatives de Millau, Messieurs Aldebert et Benezech, les terrains et droits sont acquis le 21 mai 1925 et un accord est signé pour charger Maitre Layral, notaire à Millau, de constituer une SA. 
  • Le 27 mai 1925, une délégation du Touring Club de France accompagnée par les directeurs de l’Office National de Tourisme et des trois Compagnies Nationales des Chemins de Fer vint visiter l’Aven Armand. Après la visite, un soutien unanime fut apporté à la création de la future Société.   
  • La Société Anonyme de l’Aven Armand est constituée à Millau, le 25 août 1925, date du premier conseil d’administration dont les membres sont Edouard-Alfred Martel (président), Edouard Eiffel (vice-président), Henri Aldebert, Antonin Benezech, Ernest Besson, Charles Guibert, Isidore Pin, Armand Viré, Pierre Tondut.

L’Aventure touristique

  • Le 1er juin 1926, les travaux commencent. Ils sont considérables. Il s’agit, en effet :  d’aménager une route reliant la RN586 à l’entrée de l’Aven ; de creuser un tunnel en pente douce, de 208 mètres de longueur, débouchant dans la grande salle ; de créer un escalier permettant de descendre plus bas dans la grotte ; d’aménager des sentiers pour pénétrer dans la forêt de stalagmites ; de mettre en place un éclairage en quatre couleurs réalisé par Fernand Jacopozzi, génial illuminateur de la Tour Eiffel en 1925 et pionnier de la mise en lumières de Paris. 
  • L’inauguration des aménagements de l’Aven eut lieu le 11 juin 1927, début de l’aventure touristique. 
  • Depuis cette date, les visites se sont fortement développées faisant de l’Aven Armand une excursion de renommée internationale . En parallèle, des investissements ont été faits  régulièrement pour améliorer l’accès et la visite. On notera en particulier :
  • 1952 : Création d’une passerelle au-dessus du gouffre de 90 m de profondeur
  • 1963 : Élargissement du tunnel et mise en place d’un funiculaire. Son originalité pour l’époque était d’être monté sur pneus (le premier en Europe) afin d’éviter bruit et vibrations pour préserver la grotte.
  • 1972 : Construction de la  Spéléo Gare pour améliorer l’accueil  et augmentation la capacité du funiculaire.
  • 1992  : Refonte du système d’éclairage avec plusieurs programmes activables par les guides au moyen de télécommandes.
  • 2014 : Passage aux éclairages à LED, qui par leur qualité lumineuse donnent une lecture exceptionnelle des stalagmites, des concrétions et de la cavité. Mise en place d’un Son et lumières « la visite Jules Verne : voyage au centre de la Terre».
  • 2020 : Création du Spéléo Café, lieu de vie et de restauration caussenarde permettant de valoriser les produits locaux en circuit court et de manière durable.

A ce jour, à l’approche du centenaire de l’ouverture au public, ce sont près de 10 Millions de visiteurs qui ont découvert l’Aven Armand.

contactez nous

04 66 45 61 31  |  contact@aven-armand.com

Causse Méjean  - 48 150 Hures la Parade

Mentions légales | Plan du site | copyright Aven Armand